[Vidéos]Le crop-circle de Chibolton en août 2000 puis un second en août 2002

|Suivant >


La 1ère réponse 'crop-circle' en 2000 (Angleterre) du Message de 1974 par le radio-télescope d'Arecibo (Usa, Nouveau-Mexique)



Quid du Message de 1974  ?
Il fut envoyé par le radio-télescope du Nouveau-Mexique de la localité d'Arecibo

De quoi s'agit-il ? La Terre a envoyé le 16 Novembre 1974, et rediffusé en mai 1999, un message radioélectrique en direction de la constellation M13, du Grand Amas d'Hercule à 22.000 Al de la Terre, et contenant selon nos estimations 300.000 étoiles. Ce message est construit pour être auto-déchiffré par des intelligences ayant au moins notre niveau de culture. Pour des détails, voir les sites en fin d'article. Ce message, constitué d'impulsions binaires peut être visualisé et donne une grille visuelle des paramètres de la vie sur Terre.


La réponse crop-circle d'août 2000

 


Il se lit de gauche à droite. Il comporte en commençant par le haut :

  1. Une table de lecture binaire des chiffres de 0 à 9, destinée à la lecture d'autres informations.
  2. Les numéros atomiques des principaux éléments constitutifs de la vie sur Terre (H=1, C=6, N=7, O=8, P=15)
  3. Une descrïption des sucres et bases constituantes des molécules vivantes.
  4. Un schéma de la double hélice de l'ADN et le nombre de nucléotides de base.
  5. Une forme humaine donnant la silhouette de l'être vivant, encadrée de part et d'autre de l'indication de la taille moyenne (*) et de la population de la planète (en 1974, date du message). Je ne sais pas si cette donnée a été actualisée pour l'émission de 1999.
  6. Un schéma du système planétaire représentant notre étoile, le soleil et les planètes qui le composent, en mettant à un niveau différent (supérieur) la Terre, puisque c'est l'émetteur du signal et aussi la seule planète habitée. La taille relative des planètes est symboliquement indiquée.
  7. Enfin, une représentation simplifiée de l'antenne parabolique de l'émetteur associée à l'indication de son diamètre [[Les longueurs sont exprimées en multiples de la longueur d'onde du signal émis, lequel est mesurable par le récepteur.]]




Rappel sur les modifications cellulaires et morphologiques de épis de blés internes aux crop-circles

Que sont les agroglyphes ?

En réalité, les épis sont affaissés selon des figures répétitives. Chaque grain est courbé au premier noeud. La base des plantes est tombée dans une direction et la section suivante dans un autre. Essayez d'imaginer comment cela peut arriver, il a été spéculé que peut-être le grain est  renversé tout dans une direction par le vent, et tombent alors, après le premier noeud à un angle différent (du fait du poids de la tête de l'épi).

Les fermiers sont en désaccord avec cette théorie. Ils répondent :
« Non, ils descendent tout d'un coup comme des dominos. La preuve en est que les épis non montés restent dans une seule direction. C'est donc APRES, en dernier lieu, que les épis sont couchés. »
Pour vérifier les animations, allez à Cropcirclequest.com



Captures d'écran du 1er crop circle de Chibolton

 

      



Comparaison graphiques
   *entre le crop-circle de 2000 et
   *l'émission du radio-télescope des Usa (Arecibo) :

 

 


Analyse simple des différences entre l'émission de 1974 (Arecibo) et le crop-circle de Chibolton de 2000 (Grande-bretagne)

 

 

L'étude du message lisible dans le blé, selon le code blé debout = bit '1' et blé couché = bit '0', par comparaison avec l'émission d'Arecibo fait apparaître des différences :

  1. l'image est inversée "droite-gauche". Paul Vigay (http://www. cropcircleresearch.com/) l'explique en arguant du fait que son livre a été imprimé avec des images inversées malgré son contrôle aléatoire de deux exemplaires. Cela me parait un peu "nombriliste". Pour moi, l'inversion gauche-droite est la seule manière disponible à l'émetteur de faire percevoir qu'il ne s'agit pas d'une copie, mais d'une réponse (le retour est une symétrie).
  2. la table des chiffres binaires est reproduite à l'identique.
  3. Les atomes constituants du vivant ne sont pas modifiés, mais complétés par l'élément de numéro 14, correctement inséré à sa place: c'est le silicium. Impossible que cela soit dû au hasard.
  4. Des modifications sont lisibles dans les sucres et bases. Une étude longue et minutieuse permettrait peut-être d'en comprendre le détail.
  5. Le dessin d'un côté de l'hélice de l'ADN est modifié avec un pas spiral presque deux fois plus court. Le nombre de nucléotides est modifié. Même remarque que ci-dessus.
  6. La silhouette humaine est remplacée par une silhouette d'alien avec des yeux clairement identifiés, des bras et des jambes. La taille est modifiée et correspond à 100,8 cm. Conforme aux témoignages. L'indication de la population est modifiée et on peut lire un peu plus de 17 milliards.
  7. Le système planétaire est modifié. Ma lecture diffère ici à nouveau de celle de Paul Vigay. On observe que les planètes géantes (type Jupiter et Saturne) ont disparu, et que les planètes 3 et 4 sont sur le plan supérieur (c'est à dire qu'elles sont habitées, par analogie avec la Terre). Pour la cinquième planète, on constate qu'au lieu d'être symbolisée par un carré "positif", ce qui ne la distinguerait pas des 2 précédentes habitées, elle est marquée par un carré "négatif" (marqué par les 4 carrés des coins). Cette disposition permet de fournir 2 informations avec un système qui n'avait été conçu que pour une seule (une seule planète habitée et donc émettrice). Je lis en effet que les 3ème, 4ème et 5ème planètes sont habitées, et que ce sont les habitants de la cinquième planète qui répondent ici.)
  8. La représentation visuelle schématique de l'antenne parabolique est remplacée par la représentation simplifiée du crop circle du même champ l'année précédente (centrée). On remarque que le centre de l'antenne symbolique est occupé par une formation strictement identique à la représentation de la planète dans le système planétaire . C'est pour moi un signe fort de confirmation de ma lecture.
  9. Le nombre indiquant la taille de l'antenne (diamètre dans l'émission d'Arecibo) est remplacé par un nombre beaucoup plus grand. Je l'interprète logiquement comme la surface au sol du Crop Circle de l'an 2000, qui figure l'antenne. La vérification est dans la fourchette d'incertitude des estimations de dimensions: 6455 m2. Cela fait varier les traces de tracteur entre 1,80 et 2 m, ou la qualité des mes estimations sur photo. C'est parfaitement cohérent.
  10. En résumé, le Crop 2001, dit Arecibo, comporte des éléments objectifs de lien avec celui de l'an précédent dans le même champ : le Crop de l'an 2000 est assimilé à une antenne, c'est-à-dire à un outil de communication. Celle-ci est confirmée par le contenu des modifications du tableau d'Arecibo. C'est une signature, construite alors depuis un an, donnant les paramètres équivalents à ceux que nous avons envoyés. On observera que cette formation est difficile à réaliser (pour une supercherie) : elle comporte 1679 bits (carrés de blé debout ou couché), organisés en 23 colonnes de 73 lignes. Sans compter le travail du rectangle de la tête de l'alien…


Deux ans plus tard, en 2002, un autre crop circle apparait dans le même champ, à Chibolton, voici une vidéo qui montre les 2 :






Vidéo sur le seconde crop-circle (celui de 2002)