L’apparition orthogénétique des organes... Ou l'évolutionnisme est féérique ... et hilarant...



L’orthogénie est le concept scientifique du déroulement « évolutif » de l’ « apparition » des organes chez les êtres vivants. C’est donc un concept spécifiquement et typiquement évolutionniste.
L'orthogénie est un concept ridicule - mais pourtant à l'origine absolue du fondement de l'évolutionnisme.


Dans le livre « Darwin et les grandes énigmes de la vie » , de Stephan Jay Gould, édité au Seuil, collection « Point Sciences », l’auteur affirme tout bas : « Il devrait exister de nombreux organes ne servant à rien : or on observe l’inverse. Les animaux et les végétaux sont finalisés. »

Par exemple, le phacochère possède des durillons de corne dès son plus jeune âge : ce dispositif biologique est éminemment finalisé. En effet, ces durillons lui servent à fouiller le sol avec son groin, en s’agenouillant sur ces-dits durillons. Mais le jeune ne s’en sert pas, puisqu’il est nourri par sa mère ! »

Il existe un autre exemple d’énigme orthogénétique : c’est l’apparition du poumon au hasard ! Mais n’est-il pas objectivement farfelu de prétendre qu’ un organe d’une telle complexité puisse apparaître spontanément dans les entrelacs d’une anatomie de poisson ; mais qu’est-ce qui peut bien justifier que le hasard de mutations génétiques puisse faire naître une organisation anatomique d’une telle ampleur génétique ?

< Cette apparition ne peut se justifier, car ce n’est pas la Sélection Naturelle qui peut engendrer un organe. En effet, la sélection Naturelle ne fait qu’une chose : elle élimine ! Elle élimine et rien d’autre ! La preuve existe dans le mot lui-même : « sélection » signifie « trier » ; par conséquent sur des éléments existants ! Elle ne procède donc pas à L'apparition d'organe, elle ne fait que trier et éliminer des éléments qui existent !
CQFD.



L’exemple de l'oeil des mammifères ... Le délire ... hilarant !.... Lisez plutôt ...


Je m'explique :
Que ce soit celui des mammifères ou des seiches et des calmars, et même simplement des poissons, « premiers êtres supposés » dans l’ « apparition par l’évolution » des formes biologiques.
Darwin, à ce sujet a passé de nombreuse nuits blanches, se répétant qu'un tel organe, avec sa capacité à s'adapter à l'image qu'il capte, avec la netteté de cette image (on appelle ça "accomoder"), et surtout que les "cellules ciliées" changent de fonctions et se mettent à capter la lumière (Alleluia, dieu existe, Jésus revient), ET CE, pour toutes les couleurs du spectre (comme par miracle ----- dieu existe, Jésus revient), chaque cellule étant spécialisée dans une couleur (comme par miracle --- dieu existe, Jésus revient), et chaque cellule, adaptée à chaque couleur, est bien entendu agencée en heptagone (forme géométrique régulière à sept côtés rigoureusement égaux (comme par miracle ---- dieu existe, Jésus revient), le tout pour des dizaines de milliers de cellules, comme une ruche d'abeille, sauf, que, là, ce ne sont pas des "fabriquants" qui fabriquent ces heptagones, mais le pur hasard (qui fait toujours n'importe quoi, par définition mathématique, la plus mathématique des mathématique)......
Notez là que le hasard agit sur les "lettres" ("bases" pyrimidiques) de l'ADN, qui en second lieu de complexité et de dépendance ergonomique, doit donner lieu, lui-même (l'ADN) à l'agencement fabuleux de ces heptagones.... Sans qu'on sache bien sûr pour quelles raisons abracabrantesques ces cellules acquiéreraient une capacité à capter les couleurs...... Mais ce n'et pas fini !!!! Car ces cellules heptagonales, doivent transformer le signal lumineux en signal électrique (le Grand dieu hasard le fait, dieu existe, Jésus revient), qui lui-même doit être interprété par la nouvelle ère cérébrale (et il s'agit bien d'une nouvelle ère cérébrale, qui apparait simultanément à tout ce fatras de nouveautés qui apparaissent selon les lois du hasard, et qui, surtout, sont fabriquées par et codées par l'ADN, qui est donc un second niveau de complexité ergonomique (dieu existe, Jésus revient) qui bien entendu, comme par miracle (dieu existe, Jésus revient), est adaptée à une fonction nouvelle qu'est la VUE !


OUF !!!

Sincèrement, ceci ressemble-t-il à une théorie scientfique et..... biologique ? ..........
Ne ririez-vous pas
tant cette description hilarante de stupidité ?




Un autre exemple, le poumon des Dipneustes... le délire continue, riez ou compatissez ...

Les dipneustes sont des poissons pourvus de poumons et qui possèdent des nageoires qui leur permettent de ramper oui de marcher assez mal parceq eu leurs nageoires leur permettent.


Quand on parle de l'apparition du poumon chez les Dipneustes, le poumon doit correspondre à l'anatomie du poisson "précédent", autrement dit, les anciesn organes doivent se « corréler »  à au moins 4 organes (ou "tissus") , ces 4 organes (ou "tissus) sont les suivants :
  • les globules rouges qui doivent changer de fonctionnement biochimique* et physiologique* de façon corrélative aux nouveaux paramètres physiologiques du poumon, et de manière globale, le changement de fonctionnement doit porter sur des centaines de milliers de nucléotides* de l’ADN gérant la physiologie cellu-laire des globules rouges
  • les globules blancs, idem
  • les plaquettes sanguines, idem
  • la forme des artères à travers le poumon nouveau, qui se mettent en place au hasard, Mais qui par miracle (allélouia, dieu existe, Jésus revient !), se placent au bon endroit et établissent une harmonisation de la physiologie cellulaire au niveau du tissu du poumon ; je rappelle que cette harmonisation se fait au niveau des millions de nucléotides de l’ADN...
  L'orthogénie n’est que fadaises.................




< Précédent| |Suivant >