[3 vidéos + 4 articles / Reuters] Preuves archéologiques de la présence extra-terrestre aux cotés des Mayas


  • et aussi
  • un article péruvien du Quotidien Pérou-Première (nov. 2013)
  • un article de la RTBF belge (septembre 2011)
  • un article de l'Agence REUTERS (la plus grande agence de Presse mondiale) (août 2011)
  • un dernier article de l'agence REUTERS (tout en bas de page) (oct. 2011)

< Précédent| |Suivant >

Mise à jour le samedi 23 novembre 2013 :

Le gouvernement mexicain avait décidé de réaliser un film à partir de 2011, sur tous les objets ; Nassim HARAMEIN avait donné une conférence sur ces mêmes objets à Sarrebruch (Saarbrücken) en Allemagne.
Le 19 novembre 2013, le journal "Quotidien-Première-Pérou" ("Diario Primera Peru") donne d'autres prises de vues.

Photos et commentaires sur :
http://www.diariolaprimeraperu.com/online/especial/se-encuentran-objetos-pertenecientes-a-alienigenas-en-mexico_140405.html

Ce journal publie 7 photos, et une vidéo associée, les voici :



Les conférences de l'astrophysicien Nassim Haramein, en 2011

La 1ère vidéo débute par la conférence donnée par le Physicien (astrophysicien) Nassim Haramein le 11 juin 2011 au Palais des Congrès de Sarrebruch en Allemagne


Captures d'écran



























Capture d'écran de la conférence du Professeur Nassim Haramein,
un cosmonaute représenté au-dessus du Globe


capture d'écran :
représentation d'une "comète" se dirigeant vers la Terre avec 4 engins volants au-dessus du Globe.

A titre personnel, j'interpréte cette représentation comme les entrefaits historiques qui eurent lieu lors du Déluge biblique déclenché par les elohim-Créateurs :
un lancement des missiles (ici, à l'apparence d'une comète)

Vidéo

Capture d'écran :
un monolithe au Machu Pichu (Pérou),
représentant le continent américain entier
(vu de satellite)




capture d'écran

Le Professeur Physicien
(astrophysicien) Nassim Haramein à Saarbrüch
lors de la conférence du 11 juin 2011




lien : (ouverture d'un nouvel onglet)
Le site-web du professeur Nassim Haramein :



  • D'après le wikipedia Espagnol :
Nassim Haramein (né 1962 à Genève, Suisse)

Scientifique multidisciplinaire ainsi que historien, philosophe et fondateur du "Resonance Project".
Il est connu pour la recherche et la construction d'une théorie unifiée de la structure de l'univers (grande théorie du champ unifié, Grand Unified Field Theory).
Il propose une nouvelle perspective Histoire des religions sur la base des hypothèse l'existence de Tetragrammaton: Un objet ultrapuissant électromagnétiques résidant dans un formateur ou boîtier en or connu sous le nom Arche de l'Alliance.

Ses recherches sur "le Proton Schwarzschild" a été déposé auprès de la Université de Liège à qui été attribué le prestigieux prix "Best Paper Award" dans le domaine de physique, de la mécanique quantique, de la Relativité et la théorie des champs.
Ce travail établit un nouveau paradigme dans le monde de la théorie quantique comme le décrit le noyau d'un atome comme un mini trou noir (où le protons et neutrons s'attirent les uns les autres par gravité au lieu d'utiliser la forte interaction. Cette nouvelle approche radicale du quantum produit une unification des forces et des valeurs prédit correctement la mesure des nucléons.






Au début de la vidéo suivante (2ème vidéo), des prises de vue de la conférence donnée par l'astrophysicien Nassim Haramein (sous-titres au début)

Durée 11 min








Le gouvernement mexicain avait déjà promis en 2011 de révéler les liens étroits existant entre les Mayas et les extra-terrestres ...


En août 2011,
le gouvernement mexicain avait promis de révéler en 2012 le passé des Mayas avec des extra-terrestres




Disponible sur :
http://www.reuters.com/article/2011/08/17/idUS269735214920110817


L'agence de Presse REUTERS, la 1ère agence de presse du monde :
Idem pour la RTBF, en septembre 2011


Disponible sur :
http://www.rtbf.be/info/medias/detail_un-documentaire-va-prouver-les-contacts-entre-mayas-et-extraterrestres?id=6837553
link
http://fr.reuters.com/



Thomson Reuters is the world's largest international multimedia news agency, providing investing news, world news, business news, technology news, headline news, small business news, news alerts, personal finance, stock market, and mutual funds information available on Reuters.com, video, mobile, and interactive television platforms. Thomson Reuters journalists are subject to an Editorial Handbook which requires fair presentation and disclosure of relevant interests.
1ère chaine Tv belge



Mayan Secrets to Be Revealed by Mexican Government in '2012' Doc

content by The Wrap By Steve Pond at TheWrap

Wed Aug 17, 2011 7:59am EDT


EXCLUSIVE

The Mexican government is releasing state-held secrets about the end of the Mayan calendar  to the makers of a documentary, "Revelations of the Mayans 2012 and Beyond," TheWrap has learned.

The information -- protected for 80 years -- is expected to reveal Mayan beliefs in future catastrophes and wisdom characterized as "shocking," producer Raul Julia-Levy, son of actor Raul Julia, told TheWrap.

The end of the Mayan calendar in December 2012 has long given rise to theories and speculation about the end of the world.

The agreement will allow Julia-Levy to film in never-before-seen locations.

"The Mayans used to construct one pyramid over another," tourism minister for the Mexican state of Campeche Luis Augusto Garcia Rosado told TheWrap. "In the site at Calakmul (pictured below right), workers for INAH [the National Institute of Anthropology and History] have discovered rooms inside the pyramid that have never been seen or explored before.

"And we're letting this documentary film there, to see what has been discovered inside the pyramid."  

Julia-Levy (above) said he'd been made aware of the secret Mayan information by former Mexican president Vicente Fox -- a friend of his family -- and that it took four years of phone calls to finally get the OK from current president Felipe Calderon.

"This is very important for humanity, not just for Mexico," said Julia-Levy. "This information has been protected for 80 years, and now it's important for people to understand the series of events that are coming, and the consequences for all of us."

The English-language documentary will be directed by Juan Carlos Ruflo (whose other films include the 2006 Sundance winner "In the Pit"), and will begin shooting later this year. Elbert said the filmmakers are talking to investors and waiting for the government to give them their first look at the material and the site.

One big condition from the Mexican government was that the film get an initial theatrical release, which is planned for next fall, said Ed Elbert who is co-producing along with Julia-Levy and Sheila M. McCarthy and executive producer Eduardo Vertiz.

"It has to be released before the end of the Mayan calendar, which is Dec. 21, 2012," said Julia-Levy.

That's the date that the Mayan calendar -- which some believe predicts a worldwide cataclysm -- comes to the end of a 5,126-year cycle, and resets for another cycle. 

Julia-Levy has been specifically ordered not to talk about any of the more mystical possibilities that might strain credulity as Mexico prepares to launch the far-reaching (and tourism-inducing) 2012 Mayan World Program.

At one point, Rosado was quoted in a press release talking about contact between the Mayans and extraterrestrials. That statement has been recalled, and Rosado now paints this as a simpler, more archaeological-oriented documentary.

"At the moment, talk of the Mayans is a big thing," Rosado said. "We've counted over 3 million websites talking about the end of the Mayan calendar, and we have been contacted by a lot of producers who want to come and film on our sites."

The project is similar in some ways to a novel Julia-Levy was writing, variously entitled "Chronicles of the Mayan Tunnel" and "Secrets of the Mayan Time Machine." He and co-producer Elbert were also going to make a 3D movie from that novel starring him and Wesley Snipes, he said in the summer of 2010.

Several reports from that time said the novel was being written with the help of "secret information" never before released by the Mexican government. But in their conversations with TheWrap, Julia-Levy and Elbert dismissed that project as a "Harry Potter"-style piece of fiction with no connection to the current documentary.

That film has been set aside, they said, because Snipes is serving a prison sentence for tax evasion. "We put that film on hold," said Elbert. "Dollar-wise, this documentary might be smaller, but it is based on the release of new and important knowledge from the Mayans."

Asked if the movie will involve aliens, mystical elements or doomsday scenarios that have fueled the popular imagination, Julia-Levy declined to elaborate.

"I'm not allowed to speak about that," he said. "Everything is going to come out in time, but I can't comment on aliens or on 2012.

"I can just say that the Mexican government is preparing to tell humanity and the world things that are critical for us, for the way we live, for the way we've been handling the planet."

Related Articles:  Mexico Plays the Dating Game '2012's Roland Emmerich: Grilled 

Un documentaire va prouver les contacts entre Mayas

 et extraterrestres

MEDIAS | vendredi 30 septembre 2011 à 12h52

Le site archéologique de Tonina, au Mexique.

Le site archéologique de Tonina, au Mexique.


Dans un documentaire intitulé "Révélations des Mayas: 2012 et au-délà", le réalisateur Juan Carlos Rulfo va présenter des preuves "irréfutables" de l'existence des extraterrestres et des visites que ces touristes de l'espace ont rendues au peuple Maya. Le gouvernement mexicain et celui du Guatemala ont accepté de collaborer et de dévoiler des documents inédits.

Ils sont parmi nous! Ou en tout cas, ils sont venus et ont laissé des traces de leur passage.

Le documentaire que le réalisateur mexicain Juan Carlos Rulfo s'apprête à tourner risque de faire parler de lui. Le lauréat du festival de Sundance a en effet l'intention de prouver, images à l'appui, que les anciens Mayas ont accueilli des visiteurs venus de l'espace. Le film devrait notamment explorer le site maya de Calakmul, au sud-est du Mexique, et plusieurs sites au Guatemala voisin.

Le jeune producteur Raul Julia-Levy affirme, dans les pages du magazine hollywoodien Wrap, avoir rencontré plusieurs membres du gouvernement mexicain lors de la préparation du documentaire. "Le Mexique va dévoiler des textes, des objets et des documents importants, qui apporteront la preuve des contacts entre le peuple maya et les extraterrestres", a indiqué Raul Julia-Levy, dont les propos ont été repris par le quotidien britannique The Guardian. "Toutes ces informations seront authentifiées par des archéologues. Le gouvernement mexicain ne se contentera pas de déclarations. Tout ce que nous dirons (dans le documentaire, ndlr), nous le prouverons."

Sortie prévue quelques jours avant la fin du monde

Pour l'heure, côté mexicain, seul le ministre du tourisme de l'Etat de Campeche (dans lequel se trouve le site de Calakmul) s'est exprimé sur le sujet. Luis Augusto Garcia Rosado a confirmé, dans un communiqué, "les contacts entre les Mayas et les extraterrestres, prouvés par la traduction de certains textes que le gouvernement avait gardés en sécurité dans des souterrains durant un certain temps".

Le ministre évoque aussi l'existence de terrains d'atterrissage destinés aux engins spatiaux, datant d'au moins 3000 ans et découverts au fond de la jungle mexicaine. Il n'a toutefois donné aucun autre détail et s'est refusé à préciser dans quelle partie du pays se situaient ces aires d'atterrissage.

Le ministre guatémaltèque du Tourisme a, lui aussi, promis de collaborer pleinement au documentaire et de mettre à la disposition du réalisateur des preuves indéniables et inédites. "Le Guatemala a gardé secrètes certaines découvertes archéologiques incroyables", a expliqué Guillermo Novielli Quezada. "Il est temps maintenant d'intégrer rapidement ces informations au futur documentaire." Le président Alvaro Colom Caballeros aurait lui-même ordonné aux membres de sa coalition de collaborer activement au projet pour le "bien de l'Humanité".

Le film devrait sortir à l'automne 2012, quelques jours avant le redoutable 21 décembre. Certains "experts" affirment en effet que cette dernière date du calendrier maya marquerait en fait la fin du monde.

PIAB

Le site archéologique de Tonina, au Mexique.

  

Reconstitution d'une cérémonie maya à Mexico en 2008.

EPA/David de la Paz














































Une 3ème vidéo des pierres mayas montrées au public en novembre 2011 (date probable mais non vérifiée)

   - quelques captures d'écran,
     la vidéo ci-dessous :



Capture d'écran

Un dignitaire maya transporte un objet sur le dos qui a une allure
d'objet technologique

Capture d'écran




             Capture d'écran



 Capture d'écran
2 engins semi-ovoïdes par-dessus le globe terrestre,
entre le soleil et la Terre

Capture d'écran
représentation d'un batiment avec objets d'allure
technologique à l'intérieur

 Capture d'écran



Vidéo

11 min





Article de l'Agence REUTERS (la plus grande Agence de Presse mondiale)
disponible sur :

http://www.reuters.com/article/2011/10/26/idUS309928438220111026

Traduction en FRANÇAIS

Mayan Filmmaker Offers Photo as Proof of Aliens, Says Hawking Agrees (Exclusive)

Wed Oct 26, 2011 9:05am EDT
0 Comments


content by The Wrap

EXCLUSIVE

The filmmakers behind "Revelations of the Mayans 2012 and Beyond," who said that their film will reveal evidence of contact between the Mayans and extraterrestrials, have now released to TheWrap what they claim is photographic evidence of a pre-Mayan, alien civilization.

And they claim they’ve got Stephen Hawking on their side.

Producer Raul Julia-Levy supplied a photo (left), which he says was taken in southern Guatemala in the 1930s, showing a head carved in the jungle.

The monument, according to an accompanying letter by archaeologist Hector E. Mejia, dates back to between 3500 and 5000 B.C. and is evidence of a superior civilization unlike any known to have lived on Earth.

Mejia described the photograph as being "of a bust which a first glance can be seen to have an elongated cranium and fine characteristics which are not consistent with pre-Hispanic races of America."

"I certify that this monument presents no characteristics of Maya, Nahuatl, Olmec or any other pre-Hispanic civilization," he wrote. "It was created by an extraordinary and superior civilization with awesome knowledge of which there is no record of existence on this planet."

The photo is one of several purported pieces of evidence that will be shown in Julia-Levy's documentary, which he is making with the cooperation of the Mexican and Guatemalan governments keyed to 2012, the date the Mayan calendar ends.

« This explains who we are, » said Julia-Levy, the son of actor Raul Julia. "This explains why these big fucking monuments are all around the world. »

And Julia-Levy then passed along a direct quote that, he claimed, came from no less than Stephen Hawking, who he said "is going to work with us" and will be included in his film:

"'I warn humanity that aliens are out there. Just because the aliens were friends with the Mayans doesn't mean they are our friends. Humans should avoid contact with aliens at all costs.'"

An email sent to a representative for Hawking asking about the authenticity of the quote was not answered.

Hawking has in the past said that that alien life is likely to exist in the universe ("to my mathematical brain, the numbers alone make thinking about aliens perfectly natural"), and has speculated about the dangers of contact.

"If aliens ever visit us," Hawking has said, "I think the outcome would be much as when Christopher Columbus first landed in America, which didn't turn out very well for the Native Americans."

TheWrap has been unable to unearth any Instances of Hawking saying anything about the aliens ever contacting or being friends with the Mayans.

But Julia-Levy insisted that the words are Hawking's. He also claimed government conspiracies surrounding the photo, and the head it depicts: After the photo was taken in the late 1930s, he said, it was only published once, in a magazine that was then immediately withdrawn from circulation by "the government of England."

He also said the head depicted in the photo, 17 meters (51 feet) tall and six meters wide, is no longer in the Guatemalan jungle but has been moved to the United States and hidden.

« I was informed by officials in the government of Guatemala that the U.S. government brought it here, » he said.

According to Meija, « The creative style is not consistent with the civilizations that inhabited the southern coast of Guatemala prior to the arrival of the Spaniards … It is indisputably pre-Olmec and pre-Maya … [O]ne can assign an age between 3500 and 5000 BC. »

Mejia is a licensed archaeologist affiliated with the Atlas Arqueological de Guatemala and the Institute of Anthropology and History in Guatemala, and with the University of San Carlos. His statement was written in Spanish; TheWrap had it translated.

Mejia goes on to compare it to other monuments, including « the Moais of Easter Island, » « the Pascual Abaj monument ... in Guatemala » and « the Great Sphinx in Egypt. » He said it was "created by an extraordinary and superior civilization" that "settled in the south of Guatemala and from there shone its light and knowledge on the hunter gatherers who were its first students and received its teachings. »

Julia-Levy (right) said that Mejia is part of an international team of archaeologists and other professionals assembled by the filmmakers because they are « willing to tell the world the truth » about the Mayan/alien connection.

"We have a gang of archaeologists and scholars and scientists that are going to come forward and show everything they have," he said.

And, he swears, governments will do the same.

« I was told by the officials that the Mayans and the extra-terrestrials had a history of exchange," he said. "This is official. This is as official as it can get. »

Added Julia-Levy, "The world hasn’t seen this. Nobody has seen this. But there's no doubt in my mind that the world is ready for the truth.

« This is going to create a worldwide impact in how people see things. »

His movie, by the way, has yet to begin shooting. Principal photography is scheduled to begin in Mexico and Guatemala in mid-November.


Related Articles:  Mayan Documentary Will Show Evidence of Alien Contact, Says Mexico (Exclusive) Mayan Secrets to Be Revealed by Mexican Government in '2012' Doc

Le cinéaste du documentaire sur les Mayas  offre des photos comme preuves des Extra-terrestres ; Hawking dit qu'ils ont raison (Exclusif )

Wed 26 octobre 2011 09:05 HAE
0 Commentaires

contenu édité par par The-Wrap

EXCLUSIF

Les cinéastes Réalisateurs de "Révélations des Mayas 2012 et au-delà », ont dit que leur film va révéler des preuves de contacts entre les Mayas et les extraterrestres , cela a été maintenant publié par TheWrap : ils prétendent donner la preuve photographique d'une civilisation extraterrestre pré- Maya.

Et ils affirment qu'ils ont Stephen Hawking est de leur côté.

Le Producteur Raul Julia-Levy a fourni une photo (à gauche) , qui dit-il, a été prise dans le sud du Guatemala dans les années 1930, montrant une tête sculptée dans la jungle.

Le monument, selon une lettre d'accompagnement par l'archéologue Hector E. Mejia, remonte à entre 3500 et 5000 avant JC et est la preuve d'une civilisation supérieure à la différence tout connu pour avoir vécu sur Terre .

Mejia décrit la photo comme étant « un buste dont un premier coup d'œil peut être considéré comme ayant un crâne allongé et les caractéristiques fines qui ne sont pas compatibles avec les courses pré-hispaniques de l'Amérique . »

« Je certifie que ce monument ne présente pas de caractéristiques de Maya , Nahuatl , olmèque ou de toute autre civilisation préhispanique », écrit-il. « Il a été créé par une civilisation extraordinaire et supérieure avec une connaissance impressionnante de laquelle il n'y a aucune trace de l'existence sur cette planète.  »

La photo est l'une des pièces présumées de preuves qui seront présentées dans le documentaire de Julia -Levy , dont il est fait avec la coopération des gouvernements mexicains et guatémaltèques calé à 2012, date du calendrier maya se termine .

« C'est ce qui explique qui nous sommes », a déclaré Raul Julia-Levy (le fils de l'acteur Raul Julia). « Cela explique pourquoi ces conneries de monuments sont tout autour du monde. »

Et Julia -Levy passe ensuite le long d'une citation directe qui , selon lui, est venu de pas moins de Stephen Hawking , qui dit-il « va travailler avec nous » et sera inclus dans son film :

« Je mets en garde l'humanité que les étrangers sont là . Tout simplement parce que les étrangers étaient amis avec les Mayas ne signifie pas qu'ils sont nos amis . Humains devraient éviter tout contact avec des extraterrestres à tout prix. »

Un e-mail envoyé à un représentant de Hawking poser des questions sur l'authenticité de la citation n'a pas répondu .

Hawking a dit dans le passé que la vie extraterrestre est susceptible d'exister dans l'univers ( « à mon cerveau mathématique, les chiffres à eux seuls font penser à des Extra terrestres parfaitement naturels  ») , et a spéculé sur les dangers de contact .

« Si les Extra-terrestres ne nous visitent pas », dit Hawking « Je pense que le résultat serait beaucoup plus comme quand Christophe Colomb a débarqué en Amérique , ce qui ne s'est pas avéré très bien pour les Amérindiens. »

TheWrap a été incapable de dénicher des instances de Hawking disant rien sur les Extra-terrestres qui n'auraient jamais été en contact ou amis avec les Mayas.

Mais Raul Julia-Levy a insisté pour dire que ce sont bien les mots de Hawking . Elle a également affirmé qu'il y a eu des conspirations gouvernementales autour de la photo, et la tête qu'elle représente : Après la photo a été prise à la fin des années 1930 , a-t-elle dit ; elle a été publié seulement une fois, dans un magazine qui a ensuite été immédiatement retiré de la circulation par «le gouvernement de l'Angleterre. »

Il a également déclaré le chef représenté sur la photo, de 17 mètres (51 pieds) de haut et six mètres de large, n'est plus dans la jungle guatémaltèque , mais a été déplacé aux États-Unis et caché.

«  J'ai été informé par des fonctionnaires du gouvernement du Guatemala que le gouvernement américain a apporté ici , » dit-il .

Selon Meija , « Le style créatif n'est pas compatible avec les civilisations qui ont habité la côte sud du Guatemala avant l'arrivée des Espagnols ... Il est incontestablement pré-olmèque et pré-Maya ... On peut attribuer un âge entre 3500 et 5000 avant JC . »


Mejia est un archéologue agréé et qui est affilié à l'Atlas Arqueological de Guatemala et de l'Institut d'Anthropologie et d' Histoire au Guatemala, et avec l'Université de San Carlos. Sa déclaration a été écrite en espagnol ; The-Wrap l'a traduite.

Mejia va jusqu'à comparer à d'autres monuments , y compris « la Mohaïs de l'île de Pâques ", " le monument Pascual Abaj ... au Guatemala » et « le Grand Sphinx en Egypte » . Il a dit qu'il a été « créé par une civilisation extraordinaire et supérieure » qui « sont installés dans le sud du Guatemala et de là a fait brillé sa lumière et de connaissance sur les chasseurs-cueilleurs qui ont été ses premiers étudiants et a reçu ses enseignements . »

Julia -Levy (à droite) a dit que Mejia fait partie d'une équipe internationale d'archéologues et autres professionnels réunis par les cinéastes parce qu'ils sont « prêts à dire au monde la vérité » sur la connexion Maya / extraterrestre.

« Nous avons un gang d'archéologues et de chercheurs et de scientifiques qui vont se manifester et montrer tout ce qu'ils ont », dit-il.

Et , il jure , que  les gouvernements devront faire de même.

« On m'a dit par les fonctionnaires que les Mayas et les extra-terrestres avaient des antécédents d'échange », at-il dit . « C'est officiel . C'est aussi officiel que cela peut arriver. "

Raul Julia -Levy a ajouté, « Le monde n'a pas vu cela. Personne n'a vu cela. Mais il ne fait aucun doute dans mon esprit que le monde est prêt à la vérité. »

« Cela va créer un impact dans le monde entier dans la façon dont les gens voient les choses. »

Son film , en passant, n'a pas encore commencer le tournage . La photographie principale devrait débuter au Mexique et au Guatemala à la mi- Novembre.


Articles connexes: Documentaire maya montrerons des preuves de contact étranger , dit le Mexique ( Exclusive) Secrets mayas à être révélé par le gouvernement mexicain en 2012 " Doc