« Oui, les ovnis existent » (C.N.E.S. , 2004)



Le C.N.E.S. est le Centre National des Études Spatiales, basé à Toulouse, qui dirige la construction de la Fusée Ariane ; ce lanceur est celui de l'E.S.A. (Agence Spatiale Européenne).


< Précédent| |Suivant >



Jean-Jacques Vélasco, Directeur du 'S.E.P.R.A.' au C.N.E.S.

Au sein du très officiel CNES (Centre National des Études Spatiales, qui construit la Fusée Ariane), il y a le SEPRA, qui étudie le phénomène Ovni depuis les années 70 ; son Directeur fut Jean-Jacques Vélasco pendant 27 ans. Aujourd'hui, il a été remercié et mis à la retraite
En 2004, il publie un livre qui conclut sans la moindre ambiguïté que les OVNIS existent, OUI, les OVNIS sont d'origine extra-terrestre.
Il tente de diffuser ses conclusions, mais l'accueil en France, par la suite, est mal perçu, alors que J.J. Vélasco a été payé comme fonctionnaire de l’État (au C.N.E.S.) pendant 27 ans.


Ci-dessous, la bande-son du témoignage du co-auteur du livre, Nicolas Montigiani,

L’interview : à la radio : 'Radio 'Ici-et-Maintenant'
  • Attention , PAS d'Image : seulement bande-son de l'interview




journal à Toulouse, en 2004, (siège du C.N.E.S.) :
"J.J.Vélasco parle enfin"

Le livre publié en 2004 par J.J. Vélasco



Couverture de la revue « Paris Match », (numéro 2705, du 7 au 13 mai 1997).

L’article dit : « Cette découverte est tellement importante que la NASA avait préféré la tenir secrète : trois gigantesques vaisseaux spatiaux auraient été repérés dans les anneaux de Saturne, à plus d’un milliard de kilomètre de la Terre.« L’un de ces astronefs a un diamètre de 50.000 kilomètres de long », soit 4 fois celui de la Terre.




Vous pouvez retrouver l’information sur http://ufoweb.free.fr/saturne.htm
Cette information, présentée dans « Paris Match », est tirée d’un livre qui a tout de même la caution d’un très éminent scientifique, le Docteur Walter Vincenti, Professeur d’Aéronautique, à l’Université de Stamford, et le Docteur Norman R . Bergrun, , auteur du livre « Les anneaux de Saturne ». Il se trouve que ce livre n’a jamais été publié en France.
Entre autres supposées « révélations », les auteurs affirment que :
« La NASA a soigneusement préservé le secret pendant plus de quinze ans. » « Les scientifiques américains ont préféré respecter « L’Acte de l’Espace », signé en 1958 au plan mondial. Ce traité stipule que « le public ne doit être informé que des faits relatifs à l’espace qualifiés de « non-hostiles » » ».
« Le Docteur R. Bergrun a choisi de mettre un terme au secret et répond en 1997 à certaines questions fondamentales posées par « L’Union Européenne des Chercheurs pour le Droit de Savoir », coordonnée depuis Villeneuve-Loubet, près de Nice, par Claude Chapeau, un ancien chercheur du CNRS.
« Ces extra-terrestres auraient pu aussi créer des bases sur diverses planètes et y laisser des traces aussi étonnantes que des Sphinx et des pyramides, en tous points semblables à ceux de Gizeh, et qui ont été photographiés depuis les années 1980 à la surface de Mars ». Ceci n’est pas un mensonge, car je possède depuis presque 20 ans une photo de la surface de Mars où un visage humain est sculpté, en relief, bien surélevé dans une plaine de la planète Mars, avec, à ses côtés, non loin de là, une pyramide, bien en relief et bien régulière au beau milieu d’une plaine de la planète Mars. Voici ce « visage martien photographié en mars 1976 par la sonde Pioneer lancée par la NASA et qui est l’exacte réplique de la photographie vendue par le très conformiste journal « Ciel et Espace » en 1985 !


Planète Mars, plaine de Cydonie

On distingue ici la position relative du « visage martien » par rapport à la pyramide.




 
Prise de vue par la sonde Pioneer en 1976 (NASA)

 

 

           
Prise de vue par la sonde Pioneer en 1976

C'est une photo de la sonde de la NASA prise en 2001 ; il s’agit de la région de la Plaine de Cydonie , sur la Surface de Mars. On distingue bien la position relative du fameux « visage martien » et des reste des pyramides martiennes.

Les constructions ci-dessous ne sont pas une vieille photo d’Athènes mais une photo de la surface de Mars prise en 2001.


      


.

Autres livres

            




Photos d'ovnis diverses







....